Jean TINGUELY

Pour l’œuvre de de Jean TINGUELY, se qui, personnellement, me saute au yeux ces cette aspect à la fois difforme mais en même temps ordonner, on peu tu retrouver une certaine anarchie mais aussi une jolie symphonie.

cette œuvre est faite en diverse matériaux comme du métal, des feutres, un moteur, des feuilles. Pour ces œuvres il n’y a pas forcément de cadre, la machine sert de cadres, et la plupart était éphémère, en effet elles avaient aussi pour but de pouvoir s’autoriser détruire.
L’œuvre est donc une « machine » qui n’a aucune envelope extérieur si ce n’est le moteur et tout les matériaux qui dépasse, il y a un socle mais certaine sont mural (accroché au mur); le pourquoi de cette œuvre serais de montre/dissocier le maître d’œuvre donc le peintre ou l’architecte de l’œuvre et que l’œuvre puisse produire une œuvre, comme la, la machine produit/crée un dessin, donc une autre œuvre, qui est elle dissocie du peintre. Mais le spectateur sert lui aussi dans cette œuvre car il est le lien entre le créateur et la machine, puisque la plupart du temps c’est lui qui actionne, met en marche la machine 

Categories